Développement Désirable

Dernière mise à jour : 10 sept. 2021

Une promesse, la Paris Design Week se met au vert pour nous proposer un design durable, mais surtout désirable (dans le sens où l'expression semble proposer deux possibles : "souhaitable (on espère que cela adviendra) et dans un sens plus littéral, où l'on peut peut-être réfléchir à la manière de fabriquer des objets qui ne soient pas des totems ou d'attrape-rêves dont on se lassent en moins de temps qu'il faut pour l'acheter)... La Martiennerie à l'heureux plaisir d'être programmé dans une boutique de design éthique et orienté artisanat d'art, Aalamuna, bd Beaumarchais à Paris. Difficile de rentrer dans des cases, même lorsque celles-ci ouvrent des horizons aussi vaste que le désir, le respect de l'environnement et le questionnement sur notre rapport à la consommation. Avec Anne Mars, nous travaillons depuis déjà quelques temps sur le design d'espace modifié ou suggéré par le papier et sa découpe. Plasticienne diplômé des Beaux Arts de Paris, elle travaille le récit, le texte et notre lien avec celui-ci, à travers des mots qui se révèlent après avoir enlevé des petites parties des contre forme... Elle travaille la découpe papier à la main et ses œuvres sont à chaque fois, des occasions contemplatives, de lecture poétique dans les espaces du quotidien, Pour cette œuvre, qui est une création originale, Anne Mars a écrit un texte autour du désir de nature en s'inspirant de contes anciens qui font la part belle au travail patient des artisans, de ce que l'on appelle les métiers d'art. Entre Design et Art Plastique, elle a dessiné un lé de papier d'un peu plus de 2 mètres, pouvant être exposé et/ou servir de cloison douce et translucide entre deux espaces. Le texte se donne dans un temps lent où le "regardeur" contemple les mots pour mieux les voir, les lire, les rêver...


"Il était une fois..." l'introduction au récit qui ouvre les portes au monde du merveilleux, est une œuvre à la croisée d'un savoir faire artisanal et d'une technique contemporaine. Alors que le dessin est réalisé échelle 1, la nécessité de le "vectoriser" est entièrement fait à la "plume" dans illustrator sans automatisation. Il faut plus de 24 heures, (comme si l'on découpait à la main toutes les petites contre forme), pour obtenir une qualité irréprochable qui respecte le dessin original et pour que la découpe à la laser soit la plus proche possible d'une découpe manuelle. (Il faut plus 2 heures de découpe pour les 3 parties, sans compter les ajustements manuels, comme le retrait au cutter des petits éléments de papier encore attaché et la couture qui demande patience et délicatesse). Le papier, (du Pergamon 230g de chez Fabriano), est une papier pure cellulose, écologique certifié. Il présente des caractéristiques singulières tant à la lumière du jour qu'à la lumière des spots. La Martiennerie, en coopération avec l'artiste, a découpé à la laser ce papier, en respectant les moindres détails. Des reprises à la main sont indispensable et une "couture en papier" à l'aide d'un ruban de papier entièrement manuelle permet aux 3 parties qui composent l'œuvre d'être réunies en un lé élégant.

Vous pouvez découvrir cette œuvre jusqu'au 18 septembre. Elle est disponible sur commande au nombre de 10 exemplaires uniquement. Livrée avec son certificat d'authentification, numéroté et signé par l'artiste. Aalamuna 89 BOULEVARD BEAUMARCHAIS 75003 PARIS FR


Transports en commun :

Saint-Sébastien - Froissart metro Ligne 8


Horaires :

mercredi 8: 14:00 - 19:00 jeudi 9: 11:00 - 19:00 vendredi 10: 11:00 - 19:00 samedi 11: 11:00 - 19:00 dimanche 12: 14:00 - 18:00 mardi 14: 11:00 - 19:00 mercredi 15: 11:00 - 19:00 jeudi 16: 11:00 - 19:00 vendredi 17: 11:00 - 19:00 samedi 18: 11:00 - 19:00

0 commentaire

Posts récents

Voir tout