La Martiennerie fait des "libres"

La Martiennerie n’a jamais fait vraiment de « livres » dans le sens conventionnel du terme. Tout d’abord parce qu’aujourd’hui un livre est une production industrielle qui répond à des normes, tant dans sa conception que dans sa fabrication et dans sa diffusion et les normes, à la maison, elles n’existent pas . Ensuite, parce qu’un livre ça se trouve souvent en librairie dans le meilleur des cas et que les « objets » martiens y trouvent difficilement leur place. Pourquoi ? Parce qu’ils leur faut de la place justement. Enfin, parce qu’un livre est produit souvent à un très grand nombre d’exemplaires pour avoir une chance d’être diffusé dans le plus d’endroit possible et avoir autant de chance d’y être vendu. Très souvent d’ailleurs, ça ne fonctionne pas, ainsi il y a 13 % de livre qui part au pilon chaque année. Nous ne rentrons dans aucun de ces schèmes.

Alors comment appeler les éditions hors normes de la martiennerie ?


C’est par le biais de l’étymologie que nous avons trouvé ce que nous faisions ! Nous faisons des « libres » ! Du latin « liber », cette matière de l’arbre entre l’écorce et le bois qui fait circuler la sève. Indispensable à la vie de l’arbre donc et support de l’écrit autrefois… Liber, c’est aussi le début de liberté, il n’en fallait pas plus pour jouer avec le mot livre (comme on le fait concrètement avec l’objet) pour que l’on décide de cesser de faire des « livres » et donc constater que nous faisions des "libres".

Des espaces d’expositions intimes, des espaces de libertés plastiques, graphiques, sonores, visuels et littéraires.


Ainsi dans la boutique en ligne et très bientôt dans notre future boutique-atelier (on vous en parlera très vite), vous pouvez vous offrir des « libres » designés-imprimés par la martiennerie.


PS / Je profite de ce billet pour vous annoncer que nous vous attendons ce samedi 11 juin à Zeugma Librairie à l’occasion de son anniversaire. Lucile à invité la martiennerie a disposer librement d’un espace de vente et de rencontres ! Venez, vous verrez !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout